lancement de la campagne

Publié le par allianceroyale

Avec le résultat de l'élection présidentielle, un nouveau cycle politique commence. Dans cette conjoncture, l'Alliance royale apporte un éclairage nouveau, une vision différente de la politique en vue d'une reconquête.


Reconquête de notre souveraineté, reconquête de nos libertés (dont les moyens ont été clairement définis dans le premier LIVRE BLEU DE L'ALLIANCE ROYALE, édité en décembre 2010).


Pour cela, nous devons modifier nos pratiques démocratiques, à commencer par la représentation populaire à l'Assemblée nationale. Nous souhaitons travailler à un rapprochement : celui de l’élu et du citoyen pour aboutir à une démocratie participative.

Le moyen pour y parvenir est de donner aux Français une représentation en fonction de leurs responsabilités dans la nation.

Chaque citoyen élira un représentant dans l’un de ces collèges : collège des familles, des entrepreneurs, des salariés, des collectivités locales. C'est la démocratie équitable. Cette disposition permettra aux Français d’être les acteurs de leur destin collectif car, actuellement, le député est trop lié à son groupe politique et doit en suivre les consignes de vote.

Si nous voulons sortir de la crise actuelle, il nous faut reprendre au plus vite notre liberté collective et il faut le faire dans un esprit d’unité et de rassemblement. Il faut redonner un sens à l’Etat et lui donner la seule chose dont la République ne dispose pas : la durée. En effet, comment répondre aux défis de la dette et du chômage en cinq ans ?

Voter pour un candidat de l’Alliance royale c’est traiter les choses sur le long terme et redonner du sens et de la dignité à l’État. C’est promouvoir une représentation nationale, plus juste, plus sociale, plus équitable.

tract generique

Ce n'est pas en améliorant la bougie qu'on a inventé l'ampoule électrique.

Ne changeons pas seulement les hommes, changeons les institutions.

Vive la France royale !


Soutenez nos candidats le 10 juin ! Votez Alliance royale !

www.allianceroyale.fr

Commenter cet article